Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le diable saxon (c'est ainsi que Scarlatti l'appelait!) a été un compositeur fécond  et en particulier pour les pièces de clavecin.

De toute sa production, seules huit suites (HWV 426 à HWV 433) ont été l'objet d'une édition sous son contrôle en novembre 1720, alors qu'il était établi depuis plusieurs années déjà en Angleterre.

La passacaille sur laquelle je m'arrête fait partie de la Suite N°7 en sol mineur - HWV 432

 

 

 

 

Cette Passacaille a été également transposée pour le violon par le compositeur norvégien Johan HALVORSEN et je vous propose son interprétation par deux "grands jeunes virtuoses", Julia  Fischer et Daniel Mueller-Schott

 

 

 

 

Pour bien fêter le Dimanche!!!!

Tag(s) : #CLASSIQUE