Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La sixième strophe de la Marseillaise

la Marseillaise a résonné deux fois ce vendredi dans la cour des Invalides lors de l’hommage national aux victimes des attentats du 13novembre


Celle entonnée à la fin du discours de François Hollande a été interprétée par les chanteurs de l'Académie de l'Opéra de Paris et le Chœur de l'Armée française, accompagnés par l'orchestre de la Garde républicaine. Elle a été sensiblement plus longue que la première. Et pour cause : outre le premier couplet et le refrain habituellement chantés, le sixième couplet, largement méconnu, a été ajouté. En voici les paroles :

"Amour sacré de la Patrie
Conduis, soutiens nos bras vengeurs !
Liberté ! Liberté chérie,
Combats avec tes défenseurs ! (Bis)
Sous nos drapeaux que la Victoire
Accoure à tes mâles accents !
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire !"

Il s'agit du dernier couplet de la version originelle (initialement nommée "Chant de guerre pour l'armée du Rhin") écrite par Claude Joseph Rouget de l'Isle, à Strasbourg, dans la nuit du 25 au 26 avril 1792
Si l'hymne français déjà été interprété sous cette forme (deux couplets et deux refrains) par le passé, les paroles de cette sixième strophe, seulement chantée par les chœurs militaires, ont pris une résonnance toute particulière avec les évènements récents.

Du site http://www.europe1.fr/culture/

Tag(s) : #France